retour à l´accueil
espace_jeunes.png
Connexion  
  Chercher
LE CENTRE DE FORMATION D'APPRENTIS » La filière Automobile » Les métiers de l'automobile
   
Les métiers de l'automobile     
 

Mécanicien en maintenance automobile : Passionné par les voitures et la mécanique,
le mécanicien de maintenance automobile réalise l’entretien courant des véhicules.

  • Descriptions :
    Il effectue les contrôles antipollution, les vidanges du moteur, les remplacements du liquide de freins,...
    Il vérifie, mesure et règle des ensembles mécaniques ou électriques et, pour cela, il utilise la documentation technique et les appareils de mesure,…
    Il peut, avec de l’expérience, intervenir sur la suspension, la climatisation,...
    Il peut être amené à rencontrer le client pour présenter les travaux réalisés sur le véhicule ou expliquer le fonctionnement d’un équipement.
  • Conditions de travail : Il travaille dans un atelier de distributeur agréé (concession), chez un réparateur agréé (agent), chez un artisan, sous la responsabilité d’un chef d’atelier, d’un chef d’équipe ou d’un chef d’entreprise.
  • Rémunérations : Les salaires annoncés sont des minima (salaire minimum), la rémunération
    peut être supérieure selon la politique salariale de l’entreprise :
    - échelon : 3
    - salaire brut : à partir de 1319 euros

  • évolutions :
    Mécanicien en service rapide
    Dépanneur remorqueur,
    Technicien électricien automobile,
    Mécanicien dieséliste,
    Mécanicien spécialisé en électricité-électronique,
    Technicien de maintenance.
  • formations : la voie d'accès "idéale" au métier est le CAP MRA

Technicien de maintenance automobile : son domaine, c'est la technologie,
les systèmes embarqués et l'électronique embarquée: suspension pilotée,
ordinateur de bord, multiplexage ...

  • Description : Il réalise les diagnostics, décide de l'intervention à effectuer, change, répare ou règle des systèmes mécaniques ou électroniques avant de réaliser les essais. Il peut accueillir le client, le renseigner, le conseiller. Le technicien de maintenance est spécialisé dans l’automobile, le poids lourd ou la moto.
  • Conditions de travail: Il travaille le plus souvent en atelier chez un distributeur agréé (concession), chez un réparateur agréé(agent) ...ou un artisan. Il est sous la responsabilité du chef d'atelier, du chef d'unité ou en contact avec la clientèle.
  • Rémunération : Les salaires annoncés sont des minimas début 2011. La rémunération peut être supérieure selon la politique salariale de l'entreprise.
    - échelon : 9
    - salaire brut : à partir de 1518  €
  • évolutions :
    Conseiller technique
    Technicien expert en Diagnostic
    Postes d'encadrement (chef d'unité, chef d'équipe) ou de réceptionnaire après-vente.
  • Formations : La voie d'accès principale au métier est le Bac Professionnel MVA idéalement suivi d'un CQP TEEA

Carrossier - Réparateur : entre ses mains, la carrosserie reprend forme...

  • Description : Les voitures accidentées constituent la matière première du carrossier réparateur.
    Son rôle consiste à remettre en état les carrosseries endommagées. Il débranche les systèmes électroniques.
    Il démonte les pièces abîmées et rétablit leur forme initiale.
    Lorsque les éléments sont irrécupérables, il les remplace par des neufs.
    Il procède à la mise en conformité du châssis grâce aux systèmes de mesure.
    Outre des compétences en carrosserie telles que le démontage, le “débosselage” ou la fabrication de pièces, le carrossier réparateur doit aussi avoir aujourd’hui des connaissances en peinture, en électricité voire même en électronique.
    De plus, la gestion de la relation clientèle est devenue essentielle.
  • Conditions de travail : Le carrossier réparateur travaille dans des garages généralistes, dans les entreprises spécialisées en carrosserie ou dans les ateliers du réseau des constructeurs. Il peut être en relation avec les clients, experts, assureurs, fournisseurs et équipementiers.
  • Rémunération : Les salaires annoncés sont des minima (salaire minimum), la rémunération
    peut être supérieure selon la politique salariale de l’entreprise :
    - échelon : 6
    - salaire brut : à partir de 1385 euros

  • Evolutions :
    Chef d’équipe,
    chef d’atelier,
    réceptionnaire,
    responsable clientèle,
    dans les petits ateliers, la polyvalence est recherchée, ce qui peut conduire le carrossier réparateur à devenir également peintre.
  • Formations : La voie d'accès "idéale" au métier est le  CAP RCA éventuellement suivi d'un année CAP PEC

Le peintre en carrosserie ... Et le peintre lui redonne des couleurs !!!

  • Description : Il intervient le plus souvent sur des véhicules abîmés suite à un accident. Après le travail du carrossier, le peintre procède selon trois étapes : il prépare le véhicule en améliorant la qualité de la surface et applique notamment une couche anticorrosion, il prépare la peinture, l’applique et enfin effectue les retouches et les finitions.
    C’est un travail délicat. Pour composer la peinture, il recherche la teinte exacte grâce aux documents techniques et à l’outil informatique.
    Au-delà de la technicité nécessaire à ce métier, le peintre automobile doit avoir le “coup de patte” permettant de réaliser des retouches invisibles. Pour cela il doit avoir une excellente vision des couleurs.
  • Conditions de travail : Le peintre en carrosserie travaille dans des garages généralistes, dans les entreprises spécialisées en carrosserie ou dans les ateliers du réseau des constructeurs. Il peut être en relation avec les clients et fournisseurs. Il doit porter un équipement de sécurité (masque, gants,...).

  • Rémunération : Les salaires annoncés sont des minima (salaire minimum), la rémunération
    peut être supérieure selon la politique salariale de l’entreprise :
    - échelon : 6
    - salaire brut : à partir de 1385 euros

  • Evolutions : Carrossier-peintre,
    chef d’équipe ou chef d’atelier.

  • Formations : La voie d'accès "idéale" au métier est le CAP PEC